Restauration K100: Épisode 2

Une bonne nuit de sommeil et c’est reparti. La veille Rody m’a aidé à désosser une bonne partie de la moto. Les parties les plus évidentes.
Aujourd’hui le travail va être un peu différent. En plus de continuer le démontage, il va falloir commencer à nettoyer des pièces. Cette fois encore, je vais pouvoir compter sur l’aide de Rody :p


A deux, on va pouvoir PARALLÉLISER !

Parallelisation

On a donc décroché plein d’accessoires, et on a fait fonctionner l’huile de coude !
Et on commence par le plus important ! La béquille :D. Avant de la démonter, on test la centrale, qui n’est vraiment pas en bon état, mais suffisamment pour tenir sans trop de soucis la moto.

Elle est bien revenue, il n’y aura pas besoin de la changer. Un coup de primaire et on peut stocker la pièce en attendant la peinture.
Comme la moto est bien stable sur la centrale, on décide de démonter un max de périphérique (mais il n’y en a pas tant que ça, et cette moto est plug and play, un vrai plaisir).

Des photos parlent plus qu’une description, je vais mettre les différentes pièces que l’on a nettoyé, à la suite.

Sélecteur de vitesse:

Roue arrière:

Disque arrière :

Boitier CDI:

Après avoir nettoyé toutes ces pièces, il ne reste pas grand chose de périphérique. On décide donc de s’attaquer à la centrale vu son état proche de la zombification.

Zombification

Pour cela, on utilise la béquille centrale d’atelier.

Lors du démontage de la béquille centrale, petite difficulté, une tête de vis pète dans son logement. Heureusement sa petite soeur sort toute seule et nous permet de retirer la béquille malgré le soucis de vis cassé.  Regardez l’état de cette centrale et vous comprendrez que je n’exagérais pas en parlant de zombie.

Un simple nettoyage ne suffira pas à la remettre en état. Mais en attendant Rody a sortie son huile de coude et il a frotté, frotté et frotté ! La grand mère de Monsieur propre ne pouvait pas faire mieux !

mr propre

TINTIIIIIN:

Vous voulez connaitre son astuce de sioux? Une recette tant convoitée que … ehh mais regardez comment il triche !

Forcément avec la sableuse ça va plus vite ! Hein Rody ?!

La journée est bien avancée et après avoir démonté la roue avant, on décide de s’arrêter pour en laisser un peu pour les prochains jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *